Éliminons les barrières architecturales

Créer des environnements accessibles pour les personnes ayant une perte de vision

Aller au contenu

Corps des caractères : AAAA

Modifier le contraste : AA

English

Menu de section

Exigences générales de design

Principes de base du design

Éléments de design communs - extérieur et intérieur

Éléments de design extérieur

Éléments de design intérieur

Panneaux tactiles (impression en relief et braille)

Un panneau tactile désigne tout panneau lisible par le toucher. Le braille, l’impression en relief de même que les symboles ou pictogrammes en relief sont des exemples d’éléments tactiles utilisés sur des panneaux indicateurs. Les portes et ouvertures menant à des espaces publics doivent être désignées par des panneaux tactiles.

Bon exemple de panneau indicateur installé près d’une entrée de porte. Le panneau fournit les mêmes renseignements en imprimé (majuscules et minuscules à bon contraste par rapport au fond), en braille et en imprimé en relief.

L’emplacement le plus efficace pour un panneau tactile est le mur sur le côté loquet d’une porte ou d’une ouverture. Le panneau doit toujours être installé de façon à ce que sa ligne centrale soit à 1500 mm au-dessus du plancher et son bord le plus proche, à une distance de 140 à 160 mm du montant de porte. Des hauteurs de montage plus basses conviennent dans des installations destinées principalement à des enfants. S’il n’y a pas d’espace suffisant sur le mur adjacent au loquet de porte, le panneau peut être monté sur le mur adjacent le plus proche. La surface de mur libre autour du panneau doit être de 75 mm. Pour les portes à deux battants de toutes sortes, des panneaux indicateurs sont requis de chaque côté.

Panneaux à impression en relief

Les panneaux à impression en relief sont utiles pour les personnes qui ne voient pas du tout ou qui ont une vision résiduelle suffisante pour repérer un panneau, mais pas pour le lire.

Des personnes vivant avec une perte de vision, plus particulièrement celles qui sont aveugles ou quasi-aveugles de naissance, peuvent ne pas connaître les caractères imprimés et ne pas pouvoir lire l’imprimé en relief. C’est pourquoi le contenu imprimé en relief doit, sur tous les panneaux, être aussi affiché en braille intégral.

Les panneaux à impression en relief doivent être installés de manière à ce que leurs lignes centrales soient à 1500 mm au-dessus du niveau du sol, dans un endroit où ils peuvent être touchés sans causer d’obstruction.

Les caractères imprimés en relief doivent être surélevés de 0,8 à 1,5 mm par rapport à la surface du panneau. Leurs bords doivent être arrondis. Les caractères demi-ronds ou stylisés sont à éviter.

Une police sans empattement est requise pour les caractères, qui doivent avoir de 16 à 50 mm de haut. Les pictogrammes et les symboles doivent être plus gros. Pour de plus amples renseignements, consultez la section Symboles et pictogrammes.

Pour les panneaux lus par le toucher seulement, tous les caractères tactiles doivent être en majuscules. Au toucher, le haut de casse est plus facile à lire qu’une combinaison de majuscules et de minuscules.

Pour les panneaux à impression en relief destinés à une lecture tactile et visuelle, consultez la section Taille des lettres, police et distance.

Idéalement, les panneaux à impression en relief sont d’une couleur qui contraste avec la surface qui les entoure. Ils ne devraient avoir aucun cadre surélevé, sauf si celui-ci est à au moins 75 mm des caractères en relief.

Panneaux en braille

La signalisation braille est essentielle à l’accessibilité de l’information pour les personnes qui utilisent exclusivement le braille.

L’uniformité est de rigueur pour les panneaux en braille qui servent à désigner des éléments clés de l’environnement bâti. Le braille doit être en version intégrale pour un contenu de 10 mots ou moins, et en version abrégée pour un contenu de plus de 10 mots.

Les caractères imprimés en relief doivent également être affichés en braille intégral. Les points braille doivent être bombés (en forme de dôme) ou arrondis afin d’être faciles à reconnaître.

Voici les spécifications recommandées pour la signalisation braille :

Le texte en braille doit être juste en dessous ou à côté du texte imprimé correspondant, et en être espacé d’au moins 10 mm. S’il y a plusieurs lignes, le texte en braille doit être placé sous l’ensemble du texte imprimé.

Mesuré depuis sa ligne de base, le texte en braille doit se trouver à une distance minimale de 1015 mm et maximale de 1525 mm au-dessus du niveau du plancher de telle sorte qu’un lecteur n’ait jamais à se pencher pour y toucher. Le braille sur les panneaux de commande d’ascenseurs est toutefois une exception, puisque la taille de ces panneaux varie selon le nombre d’étages.

Les panneaux en braille se lisent moins bien s’ils sont montés à la verticale. Leur position idéale est de 5 à 10 degrés par rapport à l’horizontale.

Le braille doit être employé conformément au code braille français uniformisé. Pour de plus amples renseignements sur le braille, consultez la Section Lecture et écriture.

L’utilisation d’une lettre majuscule dans la signalisation braille doit se limiter aux cas suivants :

Le braille ne doit pas être utilisé sur des mains courantes ou garde-corps, car une personne qui le lirait deviendrait alors une obstruction temporaire et une menace possible pour sa propre sécurité et celle des autres.

Le document Signalisation tactile : Système de signalisation et guide d’installation, produit par le gouvernement du Canada, constitue une bonne ressource pour le design et l’installation de panneaux en braille.