Éliminons les barrières architecturales

Créer des environnements accessibles pour les personnes ayant une perte de vision

Aller au contenu

Corps des caractères : AAAA

Modifier le contraste : AA

English

Menu de section

Exigences générales de design

Principes de base du design

Éléments de design communs - extérieur et intérieur

Éléments de design extérieur

Éléments de design intérieur

Îlots de refuge pour piétons

Autant que possible, la voie de passage d’un côté à l’autre d’une rue doit être directe, sans îlot de refuge surélevé au milieu. Les personnes vivant avec une perte de vision pourraient se croire rendues de l’autre côté de la rue alors qu’elles ont en fait atteint un îlot de refuge.

Bon exemple d’utilisation de bateaux de trottoir pour faciliter l’accès à un îlot de refuge.
Bon exemple de voie piétonnière traversant un îlot de refuge au même niveau que la surface de la rue.

Cela dit, pour des intersections très larges (p. ex., 6 voies de circulation automobile ou plus), un îlot de refuge peut se révéler un lieu d’arrêt sécuritaire pour une traversée en deux temps. Pour ces intersections exceptionnellement larges, les piétons doivent disposer d’un délai supplémentaire pour terminer la traversée.

Bon exemple d’îlot de refuge à circulation dirigée dont les points d’accès sont alignés avec les points de départ des piétons de chaque côté de la rue.

Lorsqu’un îlot de refuge surélevé fait partie d’un passage piétonnier, il doit être accessible par une voie piétonnière qui le traverse de plain-pied, ou par des bateaux de trottoir pratiqués des deux côtés. Un îlot de refuge doit comprendre un palier de repos d’au moins 1400 mm de long et, de chaque côté, des indicateurs tactiles appropriés d’éveil de la vigilance sur la surface de marche.

Lorsqu’un îlot de refuge est au même niveau que la surface de la rue, la voie piétonnière qui le traverse doit commencer et se terminer, sur toute sa largeur, par des indicateurs tactiles d’éveil de la vigilance. Ces indicateurs doivent être à une distance de 150 à 200 mm derrière la ligne de bordure, mesurer de 600 à 650 mm de long et être de couleur contrastante par rapport au reste de la voie piétonnière. Pour de plus amples renseignements, consultez la section Indicateurs tactiles de surface de marche.

Autant que possible, la voie de passage dans un îlot de refuge doit être en ligne droite depuis le point de départ de la traversée. Dans le cas contraire, une configuration à circulation dirigée doit être utilisée afin que les points d’entrée de chaque côté de l’îlot soient alignés avec les points de départ de la traversée de chaque côté de la rue.