Éliminons les barrières architecturales

Créer des environnements accessibles pour les personnes ayant une perte de vision

Aller au contenu

Corps des caractères : AAAA

Modifier le contraste : AA

English

Menu de section

Exigences générales de design

Principes de base du design

Éléments de design communs - extérieur et intérieur

Éléments de design extérieur

Éléments de design intérieur

Aménagement paysager

L’aménagement paysager peut être mis à profit pour aider les personnes vivant avec une perte de vision à trouver leur chemin. Par exemple, des arbustes plantés de chaque côté des portes principales d’un édifice peuvent servir d’indicateurs tactiles et olfactifs (parfums) de l’entrée de celui-ci.

L’aménager paysager peut cependant nuire à la facilité d’utilisation des voies de déplacement s’il empiète sur les surfaces de marche et produit des ombres qui réduisent la visibilité et ralentissent la fonte de la neige et de la glace. Un entretien continu le long des voies accessibles est important.

Les plantes et autres éléments d’aménagement paysager doivent être hors des principales voies de déplacement. Les bords des platebandes contiguës à des voies accessibles doivent être définis clairement par des bordures ou par des contrastes de couleur et de texture dans les matériaux de pavage. Les obstacles potentiels comme les grilles d’arbres doivent être détectables avec une canne. Il ne doit jamais y avoir de cordes ou de câbles dans une voie accessible.

Les plantes épineuses, toxiques ou à grosses gousses et les arbres fruitiers sont à éviter dans les espaces publics et à proximité de ceux-ci. En plus d’entraver la voie de déplacement avec leurs branches, ils pourraient causer des glissades et des chutes en raison des feuilles, fruits ou autres substances qui en tombent. Les objets et la végétation en hauteur dans les aménagements paysagers d’édifices ne doivent pas être à moins de 2030 mm au-dessus du sol le long des voies piétonnières.

Les lieux doivent comprendre une aire gazonnée ou une zone à surface perméable où les chiens-guides et autres animaux d’assistance peuvent faire leurs besoins, et une poubelle facilement repérable pour la mise au rebut des déchets.

Une végétation basse peut servir à dissimuler des éléments de commodité qui doivent être présents, mais qui sont des obstacles potentiels sur des voies piétonnières. Par exemple, l’aménagement paysager peut tenir lieu de tampon entre les piétons et les bornes d’incendie, les compteurs de gaz et les canalisations pour tuyaux d’incendie tout en permettant au personnel d’entretien et de sécurité d’y avoir accès facilement.